La Vice-Présidente de l’Internationale, C. Faye Harper, parle d'élections et de sa participation au Conseil Exécutif Général (GEB)

VP C. Faye Harper

Le Vice-Président de l’International et Vérificatrice et Agente d’affaire du Local locale 834, C. Faye Harper a déclaré qu'après la mort de feu George Floyd, les manifestations mondiales et la pandémie; son état d’esprit a été sur des montagnes russes émotionnelles.

«C’est comme une montagne russe ou je le décrirais comme un manège. La première chose qui me vient à l'esprit est que cela aurait pu être mon enfant », a-t-elle déclaré. «Mon cœur me faisait mal parce que chaque jour je vis dans la peur.»

Bien que ce soit pour une triste raison, Harper dit qu’elle est reconnaissante de voir tant de personnes dans le monde se rassembler après cette horrible tragédie.

Harper pense également que la vidéo de George Floyd a ouvert les yeux des gens du monde entier; avoir un aperçu de ce que vivent les Noirs et la peur que les Afro-Américains ressentent chaque jour pour leurs enfants.

"Eh bien, en tant que mère d'un fils Noir, c'est une peur que j'ai tous les jours," soupira-t-elle. «J'aurais aimé ne pas avoir vu ce que j'ai vu sur la vidéo de George Floyd, mais si sa mort est ce qu'il a fallu au monde pour voir ce que les Noirs traversent chaque jour, cela entraînera peut-être le changement que nous devons voir.»

Harper admet que ne jamais avoir vu une personne de couleur au sein du Conseil Exécutif Général (GEB) est c’est ce qui la motive; s'assurer que les autres profitent des mêmes opportunités qu'elle a eues.

«En tant que leader, je suis très consciente des opportunités que j'ai reçues en faisant partie de mon syndicat», dit Harper. «Il y a beaucoup de gens dans notre industrie, il est donc nécessaire que quelqu'un de couleur voit qu'il y a une représentation et que quelqu'un représente qui ils sont. Je suis dans ce syndicat depuis près de trente ans; cela m'a offert plusieurs opportunités et m'a appris le vrai sens de l'unité. "

Harper dit que bien qu'il y ait des gens de couleur dans l'Internationale, elle aimerait en voir plus.

«La Présidente Loeb a fait un excellent travail pour qu’on sente le « un pour tous » dans le syndicat», a-t-elle ajouté. «Du Comité des Femmes au Comité de la Fierté, le syndicat prend définitivement des mesures pour s'assurer que tout le monde est inclus et fait partie de la famille de l’IA.»

Le mardi 9 juin 2020, la Géorgie a tenu ses élections primaires présidentielles. Malheureusement, plusieurs résidents de Géorgie n'ont pas pu voter, en raison des longues files d'attente parmi de nombreux autres problèmes.

En tant que résidente d'Atlanta, en Géorgie, Harper explique ce qu'elle a ressenti à propos du jour chaotique des élections et les mesures qu'elle a prises pour avoir une expérience de vote facile.

«J'ai fait un vote par anticipation pour donner à mon vote une meilleure chance d'entrer», a-t-elle expliqué. «En raison d'expériences passées, j'avais dans mon cœur le sentiment que la Géorgie aurait des dysfonctionnements de machine ou de longues files d'attente.»

«Je déteste que cette année ce fut encore une expérience chaotique; ces problèmes peuvent décourager quelqu'un à voter », dit-elle. «Cela doit aller mieux.»

Malgré les défis électoraux, elle encourage tous les membres à continuer de travailler dur et à aller voter.

«Nous devons faire tout ce que nous pouvons», dit-elle. «Nous ne pouvons pas abandonner!»

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Courriel
Share on print
Imprimer